Nous approchons de la vérité

Bonjour à tous, quelques nouvelles du chantier car elle sont rares : c’est la dernière ligne droite, nous sommes dans les finitions, pour une ouverture fin Mars début Avril (eh oui) malgré le froid.

Je vous écrit aujourd’hui pour vous faire part de notre nouveau bébé, notre site internet, qui enfin se livre à vous :

http://volcalodges.com/

Faites nous remonter vos remarques sur le site internet, positives ou négatives…

Meilleurs voeux a tous

Bonjour à tous.

L’équipe de Castelpetrussiens (habitants de Saint Pierre le Chastel) que nous sommes vous présentent leurs Meilleurs Vœux pour cette année 2012.

Que vos vœux les plus chers se réalisent.

Pour bien commencer cette nouvelle année, je vous fais un cadeau (vous avez de la chance).

Je vous dévoile une photo du restaurant…. presque fini.

 

Ainsi qu’une esquisse du résultat.

Allez!!! et seulement parce que c’est vous, en voilà une seconde…

Maintenant, le nom du futur restaurant :

« LES TABLES DE MARCELINE »

Voilà. Je profite de cet article pour vous remercier de tous vos messages et de vos encouragements. Pour tous ceux qui me demandent plus de détails dans mes articles, je leur propose soit de venir me voir soit…. d’attendre le site internet, qui vous sera dévoilé très prochainement.

 

 

 

Les travaux avancent…

…Ils avancent tellement bien, que le temps pour actualiser ce blog me manque. Mais je ne vous oublie pas.

Les nouvelles du front :

Maçonnerie: les dalles sont coulées, les murs sont joints, l’escalier ainsi que les murs de l’ascenseur sont en cours de finition.

Terrassement: les trous sont rebouchés. Les chemins dessinés. Plus que les revêtements à finir.

 

Couverture: nous attaquons le « petit four à pain » qui sera notre onzième lodge, en dur celle-là.

De plus, pour accueillir rapidement nos futurs clients (les chanceux), nous travaillons en deux postes. Même la nuit !!!!

A très vite, avec des nouvelles des lodges, du site internet…

 

L’entrée en jeu des artistes

Le début du chantier est rythmé par le bruit des chenilles de la pelle mécanique de mon terrassier. Et là…. patatras ! le bel endroit bucolique ressemble à un champ de bataille en deux coups de « grosse » cuillère à pot.

Catastrophe ! que faisons-nous !

Pour bien comprendre notre projet et donc les travaux nécessaires, nous créons autour des bâtiments existants et des éco-lodges que nous allons implanter, tous les réseaux (assainissement, pluvial, électricité, eau potable, éclairage des chemins, téléphone, internet et TV) comme pour un lotissement. Des kilomètres de tranchées, de gaines et de câbles. Nous créons également les différents chemins d’accès et les dessertes des aménagements.

Le fil rouge sur le bouton...

En parallèle, les maçons attaquent leur chantier. Ouverture des portes, fenêtres, arase décrépissage et jointoiement des murs, sablage, dalles, murs de soutènements…      La tâche est rude, longue et poussiéreuse. Rapidement la grange-étable change d’aspect et nous devinons ici le restaurant, là l’accueil et la boutique… (sûrement  parce que nous avons trop regardé les plans)

Bientôt les clients ?

Le Mois d’Août arrive… les vacances, la mer, la sieste ?… quand le toit sera terminé !!! D’accord…, c’est donc sur le toit que nous bronzerons. Ce fameux toit est en mauvais état, les fixations des ardoises sont fatiguées, et il est impératif d’agir rapidement pour préserver la charpente et la volige. Nous commençons par le lavage.

Ensuite démontage des ardoises (environ 15 tonnes).

Jérémy et Georges à la manœuvre, un petit côté EDLINGER

 

Jean faisant descendre les ardoises

Une fois les ardoises déposées, il faut enlever les clous… beaucoup de clous…      Ensuite, re-lavage de la volige, pose du pare pluie, remise en forme du toit et pose du bac-acier isolé. Nous avons choisi de mettre, à la place des ardoises, du bac-acier isolé (de la même couleur) pour 2 raisons : rapidité de mise en œuvre, et économie d’exécution ainsi que de réalisation.

Voilà, dans les grandes lignes, le début des travaux. N’hésitez pas à venir, si vous le pouvez, nous voir sur le site. Nous vous accueillerons et vous ferons visiter avec plaisir.

Mesdames et Messieurs, en avant première…

Depuis plus de trois ans que nous sommes sur le projet, nous n’arrivions pas à tomber d’accord sur un nom.

Nous avons tout entendu : des « p’tites côtes » à la « vallée de Tournebise » en passant par des  « les lodges de Tournebise »…..  j’en passe et pas des meilleurs.

Nous sommes enfin tombés d’accord sur un nom, que dis-je  LE NOM…

Que de nuits à réfléchir, de soirées à saouler nos amis, de tests auprès de toutes les personnes rencontrées, mais nous y sommes enfin parvenus.

Nous allons enfin pouvoir communiquer, vous n’imaginez pas la joie qui nous habite (et surtout celle de nos proches qui vont enfin avoir la paix… avec le nom).

Allez, j’arrête de vous faire languir, et vous fais part de notre trouvaille !!!

Juste avant, merci de nous dire, en toute sincérité, ce que vous en pensez.

 

 

 

De l’idée au projet

Comme dans tout projet, il faut être entouré, et ne pas hésiter à frapper à un maximum de portes.

J’ai la chance d’avoir dans mon entourage un « débroussailleur », qui a porté il y a 6 ans un projet similaire au mien (village de roulottes et de yourtes dans l’Allier) et qui m’a aiguillé dans mes premiers contacts institutionnels (il m’a aussi prodigué ses meilleurs conseils).

Idée première du projet : réaliser des gîtes, 5 chambres d’hôtes et une table d’hôte. Pour cela, nous avons rencontré l’association des Gîtes de France. Très vite nous nous sommes rendu compte que nous ne pourrions pas vivre de notre projet vu l’ampleur de la rénovation et des montants engagés.

Rencontre du C.R.D.T.A. (Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne) sur le site, avec des personnes compétentes, maitrisant parfaitement le sujet. Cet échange a amené un remaniement du projet (il y en aura beaucoup…).

Remise à plat du projet en prenant en compte tous les tenants et les aboutissants. Nous arrêtons un projet d’hôtel restaurant d’une douzaine de chambres.

De là, nous lançons donc une étude de faisabilité/rentabilité avec un cabinet spécialisé dans le domaine du tourisme ainsi qu’une étude architecturale pour tirer le meilleur parti des constructions existantes ainsi que du magnifique cadre dont nous bénéficions.

une des nombreuses vues du site

Résultat : des premières études encourageantes en terme de faisabilité, mais décourageantes et hors budget en terme architecturale, concernant l’hôtellerie.

Nouvelle remise à plat du projet, et réorientation grâce notamment à l’intervention de mon ami « débroussailleur » sur une externalisation des hébergements (chambres) qui simplifiait la réalisation du projet (moins de normes, donc plus de possibilités de mise en valeur du patrimoine architectural).

Nouvelle étude architecturale, dépôt des permis (construire et aménager) et création d’éco-lodges innovantes avec structure de restauration, atelier de cuisine, séminaires, et prestation de bien être.  Nous serons donc un « Parc résidentiel de loisirs exploité sous régime hôtelier ».

En parallèle, nous montons les différents dossiers avec l’intervention de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Riom, le Conseil Régional et le Conseil Général toujours présents pour nous encourager à persévérer.

Et voila, c’est parti… je vous ai fait un raccourci succinct, car entre l’idée initiale et le  démarrage des travaux, trois ans se sont écoulés…

En conclusion, il est donc important d’être soutenu par les différents partenaires (institutionnels, locaux…), de visiter différentes structures et de ne pas hésiter à échanger.

Merci les amis…

Le coup d’envoi des travaux en juin a débuté par un appel aux copains couronné de succès malgré les promesses de poussière (même les asthmatiques étaient présents !).

Après les classiques débroussaillage, nettoyage, démontage de vieilles cabanes, la seconde étape notable fut de débarrasser la grange, à savoir la bagatelle de 12 camions de 19 tonnes de foin vieux de 25 ans. Heureusement Christian et Jean-Paul sont venus outillés…

… pour ramasser ce que la quinzaine de copains a sorti à la fourche dans la poussière : masque et bonne humeur de rigueur !

Merci à : Bertrand, Charles, Christian, Denis, Francis, Franck, François,  Fred, Jean Paul, Jacky, Jean Pierre, Jean Phi, Jérôme, Joël, Loïc, Michel,  Pascal, Pierre,  Stéphane, Tristan… et à Aurélie, Cécile, Chantal, Claire, Marie Claire pour l’intendance, car un bon moment copain passe aussi par un bon et solide casse-croûte.

 

l'équipe du dimanche

 

 

Avant les travaux

Ici on aime ce qui est vrai, et on ne peut pas dire que les images 3D des architectes puissent refléter ce que sera le lieu dans quelques mois. On préfère vous montrer dans ce blog ce que l’on vous prépare et ce, malgré le côté « chantier » qui n’est pas spécialement vendeur et très éloigné des clichés des tour-opérateurs (que ce soit en Auvergne ou en Australie !).

Alors pour commencer, et avant d’entrer dans le détail des travaux qui rendent le lieu nettement moins bucolique, on va tenter de vous montrer ce qui nous a fait tomber amoureux de ce site.

Char et tonneau près d'une grange

Le lieu : Tournebise proche de Vulcania et de la Sioule

Le hameau de Tournebise, avant les travaux. Cet ensemble de maisons sera entouré par la suite d'eco-lodges.

Vue restaurant avant travaux

Le futur Restaurant (Tournebise, proche de Pontgibaud et de Vulcania)

Ouverture debut 2012

A travers ce blog nous allons vous faire partager la réalisation, depuis la conception jusqu’à la pose de la dernière pierre (ou planche !), d’un projet touristique innovant, initié par un couple tombé amoureux d’un hameau nommé Tournebise et situé au pied des volcans d’Auvergne.

Concept

Le concept prend son originalité dans la valorisation même de l’espace qui mêlera les pierres anciennes de plusieurs maisons et granges à la chaleur du bois de lodges éco-construites (toit végétalisé, basse consommation, et isolation écologique, spas).

LES-ECO-LODGES près de Vulcania - Auvergne

Capacités

Le projet pourra accueillir, début 2012 plus de 40 personnes. La priorité est donnée à l’espace et à une répartition en village : 10 éco-lodges en bois, un restaurant de cuisine traditionnelle, un espace détente avec jacuzzi et sauna, une salle de séminaire équipée… Partout, l’accès aux personnes à mobilité réduite sera facilité.

Situation géographique

Cet ensemble domine un espace sauvage donnant sur la vallée de la Sioule et se situe à :

  • 3 mn du centre ville de Pontgibaud et de ses commerces
  • 6 mn de Vulcania
  • 10 mn du Puy de dôme
  • 30 minutes de Clermont-Ferrand
  • 30 minutes des stations de ski (La Bourboule, Le Mont Dore, Super-Besse)
  • 10 minutes de l’autoroute A89 (accès Bromont-Lamothe)

 

Réservation
Vous pouvez dès maintenant prendre des renseignements au : 0603496831 ou par mail à lionel.tixier@hotmail.fr