De l’idée au projet

Comme dans tout projet, il faut être entouré, et ne pas hésiter à frapper à un maximum de portes.

J’ai la chance d’avoir dans mon entourage un « débroussailleur », qui a porté il y a 6 ans un projet similaire au mien (village de roulottes et de yourtes dans l’Allier) et qui m’a aiguillé dans mes premiers contacts institutionnels (il m’a aussi prodigué ses meilleurs conseils).

Idée première du projet : réaliser des gîtes, 5 chambres d’hôtes et une table d’hôte. Pour cela, nous avons rencontré l’association des Gîtes de France. Très vite nous nous sommes rendu compte que nous ne pourrions pas vivre de notre projet vu l’ampleur de la rénovation et des montants engagés.

Rencontre du C.R.D.T.A. (Comité Régional de Développement Touristique d’Auvergne) sur le site, avec des personnes compétentes, maitrisant parfaitement le sujet. Cet échange a amené un remaniement du projet (il y en aura beaucoup…).

Remise à plat du projet en prenant en compte tous les tenants et les aboutissants. Nous arrêtons un projet d’hôtel restaurant d’une douzaine de chambres.

De là, nous lançons donc une étude de faisabilité/rentabilité avec un cabinet spécialisé dans le domaine du tourisme ainsi qu’une étude architecturale pour tirer le meilleur parti des constructions existantes ainsi que du magnifique cadre dont nous bénéficions.

une des nombreuses vues du site

Résultat : des premières études encourageantes en terme de faisabilité, mais décourageantes et hors budget en terme architecturale, concernant l’hôtellerie.

Nouvelle remise à plat du projet, et réorientation grâce notamment à l’intervention de mon ami « débroussailleur » sur une externalisation des hébergements (chambres) qui simplifiait la réalisation du projet (moins de normes, donc plus de possibilités de mise en valeur du patrimoine architectural).

Nouvelle étude architecturale, dépôt des permis (construire et aménager) et création d’éco-lodges innovantes avec structure de restauration, atelier de cuisine, séminaires, et prestation de bien être.  Nous serons donc un « Parc résidentiel de loisirs exploité sous régime hôtelier ».

En parallèle, nous montons les différents dossiers avec l’intervention de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Riom, le Conseil Régional et le Conseil Général toujours présents pour nous encourager à persévérer.

Et voila, c’est parti… je vous ai fait un raccourci succinct, car entre l’idée initiale et le  démarrage des travaux, trois ans se sont écoulés…

En conclusion, il est donc important d’être soutenu par les différents partenaires (institutionnels, locaux…), de visiter différentes structures et de ne pas hésiter à échanger.

Une réflexion au sujet de « De l’idée au projet »